Accès rapide

Budget primitif

Les orientations budgétaires 2018 de la Ville, présentées lors du conseil municipal du 14 novembre 2017, ont permis de dresser le cadre institutionnel dans lequel s'inscrit le budget primitif 2018 de la Ville.

Le budget primitif 2018 est fortement impacté, cette année encore, par la loi NOTRE sur l'organisation administrative de notre territoire. Il prend acte du transfert de la compétence "personnes âgées" à Grand Lac dès le 1er janvier 2018. Le C.C.A.S. est réduit à la prise en charge de l'aide sociale, de la résidence sociale, du chantier d'insertion et de l'organisation de l'attribution de compensation.


Ce budget s'inscrit également dans le cadre de la loi de programmation pluriannuelle des finances publiques 2018-2022. Cette loi met en place un objectif d'évolution moyen annuel des dépenses de fonctionnement des collectivités locales limité à + 1.2 % en volume sur une période de 5 ans. Il fixe une contrainte forte à la collectivité compte tenu du redémarrage progressif de l'inflation et de la dynamique de la masse salariale.


S'agissant du contexte économique, la croissance semble repartir progressivement. En octobre 2017, l'INSEE a pronostiqué une évolution du PIB en 2018 à +1,8 %. 


Néanmoins, le taux de chômage ne recule pas franchement même s'il est revenu sous le seuil des 10 % (9,8% - Source Eurostat - troisième trimestre 2017).


Dans ce contexte fragile, la Ville continue de privilégier le soutien à l'activité locale en maintenant son engagement de ne pas augmenter les taux de la fiscalité directe et de conserver l'encours de dette à un niveau proche des 32 M €.


C'est un choix imposant une forte discipline au fonctionnement quotidien de la Ville. L'épargne nette disponible, après paiement de l'annuité de la dette, doit rester positive. L'objectif est d'une part d'assurer la solvabilité de notre collectivité et d'autre part de maintenir un niveau de  l'autofinancement suffisant.


C'est en effet cet autofinancement qui permettra à la collectivité de conserver, en dépit des circonstances évoquées ci-dessus, un niveau d'investissement conséquent et en ligne avec le P.P.I. 


L'ensemble des dépenses d'équipement engagées par la collectivité, tous budgets confondus, s'élèvera en 2018 à 10,09 M €.