Accès rapide

Aix-les-Bains hors des sentiers battus

Date : Le 13/12/2018 à 9h00

L'ouvrage posthume "Aix-les-Bains hors des sentiers battus" de Johannès Pallière est disponible en librairie.

La Société d’art et d’histoire d’Aix-les-Bains est heureuse de rendre hommage à Johannès Pallière (1924-2014) en assurant la publication de son ultime écrit qui est désormais disponible dans les librairies d'Aix-les-Bains et à la S.A.H.A.

Vous pouvez également l'acquérir en ligne sur le site de la Société d'art et d'histoire d'Aix-les-Bainswww.art-et-histoire.fr

L'oeuvre posthume de Johannès Pallière

"Aix-les-Bains hors des sentiers battus" est une œuvre posthume de Johannès Pallière, transcrite sur informatique par son fils Jean-François. Béatrice Druhen-Charnaux, Dominique Fouger et Jean-François Connille ont travaillé longuement pour illustrer ce texte avec des documents de référence.

Les pages de cet ouvrage offrent un attrait indéniable et parfois novateur pour ceux qui veulent mieux connaître l’histoire d’Aix-les-Bains.


 Johannès Pallière, un brillant intellectuel 

Johannès Pallière fut d’abord un brillant intellectuel qui s'intéressa très tôt à la culture par le biais de sa mère institutrice. Titulaire d’un baccalauréat passé à Chambéry, il se trouve en "Hypokhâgne" au Lycée du Parc à Lyon lorsqu'éclate la seconde Guerre Mondiale qui le pousse à s’inscrire à la Faculté des lettres de Grenoble. Après la lourde parenthèse du conflit, il est reçu à l’Agrégation d’histoire et géographie en 1946, à 26 ans, une belle performance compte tenu des interruptions d’études dues à la guerre, et enseigne au Lycée Vaugelas de Chambéry jusqu’à sa retraite, tout en habitant le "Clos des celtes" à Aix-les-Bains.


Johannès Pallière, écrivain 

Esprit curieux, boulimique de travail, il rédige de nombreux ouvrages qui traitent de l’histoire locale : "Les Écoles dans l’histoire d’Aix-les-Bains, de 1870 à 1914", "Les Forestier d’Aix", "Aix-les-Bains à la Belle Époque", "Le Lac du Bourget, lac majeur de France". Sans compter des œuvres qui évoquent des pans de sa vie : "La Campagne des Bauges" ou "Neuengamme, matricule 40269" pour ne citer que quelques exemples.


"Neuengamme, matricule 40269" renvoie justement à son patriotisme. Dès le 26 juin 1940, il s’engage dans la Résistance balbutiante et joue un rôle clé dans ses réseaux ("Armée secrète "puis "Mouvements unis de la Résistance"). Il participe aux combats du Revard en juin 1944 mais est arrêté sur dénonciation le 26 juin. Il connaît alors la terrible épreuve des camps de concentration retracée avec pudeur dans le dernier ouvrage cité plus haut. Ses engagements lui valent la médaille de la Résistance (1951) puis le grade de chevalier dans l’ordre de la Légion d’honneur (1974).


 Johannès Pallière, fondateur de l'A.S.A.

Johannès Pallière eut aussi le sens de la collectivité. Passionné de sport, même si la captivité l’avait diminué physiquement, il fonde en 1947 l’A.S.A.  et découvre "un tandem d’exception composé de Robert Bogey et Gratien Ferrari" ainsi que d’autres sportifs qu’il entraîne, selon les dires des anciens, avec des méthodes peu orthodoxes mais efficaces. Il intégra également des équipes municipales qui lui permirent de jouer un rôle dans la politique locale.


Liste des points de ventes : Carrefour market Grésy, La Cascade Grésy, Espace presse Leclerc , Maison de la presse d'Aix-les-Bains, Chemin faisant, Danaïde, Supérette de Marlioz, La Patire à Trévignin, tabac du Rondeau, Tresservice à Tresserve...