Accès rapide

Découvrez la vie de Ginette Monet, résistante

Date : Le 5/03/2019 à 14h07

La vie de Ginette Monet, résistante aixoise, en DVD.

Les Amis de la Fondation pour la mémoire de la déportation de Savoie ont réalisé un film sur Ginette Monet, résistante en Savoie. 

Ginette Monet, une résistante du secteur d'Aix-les-Bains

Fin 1943, Ginette Monet alors âgée de 19 ans, accepte d’être agent de liaison de la résistance du secteur d’Aix-les-Bains pour distribuer des tracts et repérer les femmes qui fréquentent les Allemands. Elle est arrêtée sur dénonciation le 14 novembre 1943.

Elle fut interrogée à l’hôtel de l’Europe à Aix-les-Bains, puis transférée à la villa Ménager à Chambéry. Ginette Monet se retrouve ensuite au Fort de Romainville en Seine-Saint-Denis puis à Compiègne-Royalieu pour finir déportée au camp de Ravensbrück puis au Kommando de Zwodau en ex-Tchécoslovaquie.


Elle a été libérée le 7 mai 1945 et rapatriée le 20 mai 1945.


Ginette Monet, une personne engagée

Toute sa vie, Ginette Monet s’est engagée à l’U.N.A.D.I.F.-F.N.D.I.R. pour défendre l’esprit de la résistance et la mémoire des déportés.
Ginette Monet laisse l’image d’une personne de caractère, simple, chaleureuse et directe. Courageuse en toute circonstance et humainement ouverte aux autres.


La Fondation pour la mémoire de la déportation, une vocation de mémoire 

La vocation de la Fondation est de pérenniser la mémoire de la déportation, de combattre également le racisme, la xénophobie et l'antisémitisme.


La Fondation pour la mémoire de la déportation sensibilise les jeunes

L’association intervient ainsi principalement auprès de 25 établissements scolaires du département (lycées, collèges et écoles primaires) soit environ 4 000 élèves sensibilisés chaque année.
Elle propose également une exposition itinérante, des conférences tout public, participe à toutes recherches et travaux relatifs à la mémoire de la déportation, prend part aux cérémonies et aux commémorations et fait partie du jury du Concours national de la résistance et de la déportation.
Elle produit enfin des outils pédagogiques audiovisuels tels que des DVD de témoignages de déportés qui sont ensuite mis à disposition des enseignants.