Accès rapide

Qualité de l'eau

Aix-les-Bains est une ville d’eau. D’une part, c’est une ville thermale active et d’autre part, elle est riveraine du lac du Bourget, plus grand lac naturel de France.

L'eau potable

La ville utilise 4 ressources en eau potable

  • Le pompage dans le lac du Bourget à l'U.P.E.P. (Usine de Production d'Eau Potable) de Mémard.
  • Le pompage de la Baie de Mémard dans la nappe du Sierroz.
  • La source de la Monderresse.
  • Le trop-plein de la source de la Meunaz n'appartient pas à la Ville, gérée par Grand Lac et le S.I.V.O.M. de Revard.

Traitement de l'eau avant son arrivée aux robinets

  • Pour la Meunaz et la Monderesse, l'eau est traitée par une simple désinfection au chlore gazeux. À noter que la source de la Monderesse subit un traitement complémentaire par ultra-violets. Le système, d'une capacité de 300m3/h est le plus important de la Savoie.
  • Pour l'eau du Lac ou de la nappe du Sierroz, l'eau subit un traitement physico-chimique (filtration et désinfection) à l'U.P.E.P. de Mémard.

Campagne d’analyse de plomb dans l’eau potable

La directive européenne n° 98/83/CE transposée en droit national par le décret n° 2001-1220 du 20 décembre 2001 a fixé la quantité maximum de teneur en plomb à 10 microgrammes/litre.

Qualité de l'eau

La qualité de l’eau potable d’Aix-les-Bains est bonne mais depuis 1998, une algue rouge colonisatrice (cyanobactérie : Planktothrix rubescens) est apparue, rendant les eaux du lac inexploitables pendant près de 6 mois de l’année, suivant les conditions météorologiques. La ville doit alors se servir d’une ressource de substitution: la nappe du Sierroz (puits de Mémard) qui devient alors la ressource principale, pour laquelle le périmètre de captage est à l’étude.