Accès rapide

Handicap : la Ville engagée

Date : Le 20/11/2020 à 10h08

À l'occasion du DuoDay, retour sur les mesures mises en œuvre par la Ville en matière de handicap.

La Ville d'Aix-les-Bains a participé pour la 3e année consécutive au DudoDay le jeudi 19 novembre 2020. Journée pendant laquelle 9 personnes en situation de handicap ont été accueillies dans les services municipaux. La Ville est engagée dans une action handi bienveillante pour l'insertion et le maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap.

L'obligation d'emploi respectée

La loi impose aux collectivités un pourcentage de 6 % de travailleurs handicapés. 


La Ville d'Aix-les-Bains va au-delà de cette obligation avec 10,8 % de personnes en situation de handicap parmi son personnel.

On observe aussi une constante augmentation depuis plusieurs années :

  • 2019 : 65 agents sont reconnus bénéficiaires de l’obligation d’emploi. Soit un taux d’emploi de 10,80 %.
  • 2018 : 58 agents sont reconnus Bénéficiaires de l’obligation d’emploi. Soit un taux d’emploi de 10,38 %.
  • 2017 : 55 agents sont reconnus Bénéficiaires de l’obligation d’emploi (BOE). Soit un taux d’emploi de 9,40 %.

Des actions déjà engagées

En partenariat avec le Fonds d’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique, plusieurs actions sont déjà engagées :

  • Maintenir le taux d’emploi des bénéficiaires de l’obligation d’emploi (BOE) au-delà des 6 %.
  • Aménager l’environnement de travail des agents bénéficiaires de l’obligation d’emploi.
  • Faire appel à des auxiliaires de vie professionnelle pour accompagner au quotidien les agents B.O.E. qui en ont la nécessité.
  • Permettre aux agents en situation de handicap de bénéficier de bilans d’orientation et de reconversion adaptés pour prévoir un éventuel reclassement pour inaptitude : 2 bilans ont été engagés depuis le début de l’année 2020.
  • Accueillir par la voie de l’apprentissage des personnes reconnues B.O.E. et leur permettre d’apprendre un métier de la fonction publique et optimiser leur chance d’entrer dans la vie active ensuite : 2 personnes reconnues B.O.E. sont en contrat d’apprentissage au sein des services de la ville.

Des actions à venir

Les prochains chantiers dans la collectivité à plus ou moins long terme sont : 

  • Sensibiliser l’ensemble des acteurs sur la notion de handicap et son inclusion à destination des élus, des encadrants et des agents.
  • Mettre en œuvre un projet de prévention de la pénibilité et de l’usure professionnelle en lien avec la mobilité et la montée en compétences des agents.
    Il s’agit là d’agir en prévention primaire, dès l’entrée en poste des agents.
  • Aménager les espaces de travail (bureaux, salles de réunion, ..), postes de travail (téléphones) et lieux d‘accueil du public (accueil individuel et salles de réception) pour les personnes porteuses d’un handicap sensoriel (sourds et malentendant, mal et non-voyants, muets, …).