Accès rapide

Plante invasive : l'ambroisie

Si la Mairie s’investit dans la lutte contre ce végétal nuisible, vous aussi, vous avez un rôle important à jouer en faisant preuve de vigilance.

Mobilisons-nous contre cette plante très allergisante

Alerte à l’ambroisie ! Selon les lieux, de 11 à 21 % des Rhône-Alpins sont allergiques à son pollen, qui se libère de août à octobre. À cette période, ils déclarent différents maux : rhinites, conjonctivites, trachéites, sinusites, otites, urticaire, eczéma et même asthme avec, dans certains cas, des crises très graves.


Bulletin d'information prévisionnel :

Dans le cadre de la surveillance des pollens et de la lutte contre l’ambroisie, le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA), dresse chaque semaine un bulletin d’information prévisionnel que vous pouvez consulter à l'adresse suivante :

http://www.pollens.fr/les-bulletins/images/Bulletin_ambroisie.pdf


Que faire ?

(ou sur un terrain public, s'il y a seulement quelques plants)


  • Hors de ma propriété, s'il y a en a beaucoup : je signale la zone infestée 

Plateforme de signalement en ligne : vous avez la possibilité de signaler la présence d'ambroisie soit en remplissant le formulaire dans la rubrique "Signalement", soit en installant l'application mobile pour un accès direct à la carte de signalement.



Votre signalement sera communiqué à la Mairie qui engagera les actions nécessaires à l'élimination des plants.

Comment la reconnaître ?

L’ambroisie a notamment pour particularité d’avoir une tige souvent rougeâtre et velue ainsi que des feuilles très découpées et minces. Quand elle est adulte, cette plante mesure en moyenne 1 mètre de haut.

Conseils pour les personnes allergiques

Pour les personnes sensibles aux pollens, il est recommandé de :

  • Éviter les activités extérieures qui entraînent une surexposition aux pollens.
  • Éviter de faire sécher son linge à l’extérieur.
  • Fermer les vitres des véhicules.
  • Se rincer les cheveux le soir.
  • Aérer son habitation de préférence la nuit.

Des actions menées par la Ville

Compte tenu de l’importance des nuisances sanitaires causées par l’ambroisie et en phase avec son statut de «ville-santé» qui lui a été décerné par l’Organisation mondiale de la santé, la Ville s'investit pour limiter la prolifération.
Les services de la Mairie oeuvrant sur l’espace public ont été sensibilisés à la détection de cette plante.  Par ailleurs, dans sa charte environnementale, la Ville a intégré une clause obligeant les entreprises réalisant des chantiers pour son compte à prendre toutes les dispositions, en vue d’éviter la présence d’ambroisie sur le site.