• English version icon
  • Icona versione italiana
Accès rapide
 

Céramiques

Céramiques

Cette petite collection de porcelaines, faïences et verres peut susciter, par sa disparité, un intérêt artistique moindre que pour les peintures et sculptures. Néanmoins, on peut y admirer des pièces assez rares.
Certaines des faïences régionales, dauphinoises et savoyardes, sont d’un caractère simple.


Beaucoup proviennent de la faïencerie de la Forest, qui fonctionnait dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, à Saint-Ours, près d’Aix-les-Bains, et dont l’un des associés fondateurs s’installa à Hautecombe en 1792.


De la fabrique de la Forest, deux belles pièces : un essai de porcelaine, le seul connu à ce jour, de caractère très allemand, et un bénitier témoignant de la fin de l’époque baroque savoyarde.
Face à la production locale, d’autres faïences, de Marseille et Delft, voisinent avec de beaux ensembles de porcelaine de la seconde moitié du XVIIIe siècle : pièces fabriquées à Vienne et à la Manufacture royale de Berlin.


La production française est aussi présente avec des pièces provenant de la Manufacture de Sèvres (1846) et de Paris (Fabrique de Monsieur).
Quelques pièces de céramique du début du XXe siècle occupent les vitrines du mur ouest de la salle ; avec en exergue un vase de Lalique. A noter, un vase contemporain de Jean Girel.